Notre Blog

Pénurie de matières premières :
la trésorerie des artisans du BTP à flux tendu

Article écrit par

Alexandre FRIEDRICH
Expert-comptable associé à Commercy

Blog

Pénurie de matières premières :
la trésorerie des artisans du BTP à flux tendu

Alors que toutes les entreprises reprennent une activité intense après une période de restriction due à la crise du COVID-19, les artisans du BTP doivent encore faire face à de nombreuses difficultés. Pénurie de matières premières, hausse des prix, délais de livraison à rallonge entraînent des répercussions en cascade sur la gestion des entreprises. Alexandre FRIEDRICH, expert-comptable associé à Commercy vous livrent quelques conseils pour préserver votre trésorerie.

Une augmentation historique des prix

Bois, PVC, plastique, verre, aluminium, acier, carrelage… de nombreux matériaux sont concernés et viennent à manquer à cause de la forte demande mondiale après la crise sanitaire. Des pénuries qui amène une flambée des prix très importante et rarement connue. Une augmentation de 50% à 80% des prix pour les principaux métaux, avec par exemple +51% pour le cuivre. De quoi mettre à mal la trésorerie des artisans.

Les filières industrielles comme l’automobile, l’agroalimentaire et le BTP sont largement affectées. Selon une étude de l’organisation patronale de l’artisanat du bâtiment, 59% des dirigeants déclarent être impactés par la hausse du prix des matières premières.

« Les entreprises concernées s’activent à trouver des solutions : diversification des fournisseurs (en se tournant davantage vers le local), recherche de matériaux de substitution en s’intéressant notamment aux matériaux recyclés… De belles initiatives locales ont vu le jour ! »

Des difficultés d’approvisionnement

Les matières premières manquent et créées des tensions sur les marchés : délai de livraison et coût de transport (multiplié par 6 ces derniers mois) que doivent supporter les artisans. L’augmentation des délais de livraison remet en cause l’organisation de tous les chantiers des entrepreneurs. Toujours d’après l’étude réalisée par l’organisation patronale du bâtiment, 28% des dirigeants déclarent rencontrer des difficultés d’approvisionnement. Les entreprises du BTP demandent alors une révision des contrats, la suspension des pénalités de retard pour les acheteurs publics auxquels sont soumises les entreprises du secteur.

Côté relations commerciales avec les particuliers, nous vous recommandons d’être vigilant sur la durée de validité de vos devis afin de vous engager sur les prix sur une durée raisonnable.

« Il est préférable de réduire la durée de validité des devis à 3 mois au lieu de 6. Il est également possible d’y intégrer une clause de révision de prix afin de préserver votre trésorerie. »

Afin d’anticiper les retards, il peut être opportun d’avoir une réflexion sur ces process afin de réorganiser la façon de gérer les approvisionnements, par exemple.

L’accompagnement Yzico

A plus long terme, cette période inédite dans laquelle sont prise en étaux les entreprises entre manque de matière 1ere, augmentation de la demande et des prix qui flambent, pourrait pousser les entrepreneurs à réfléchir à se doter de solution de gestion adaptée à leur métier afin d’anticiper et maîtriser leur trésorerie ou encore à recruter une personne dédiée à gestion commerciale.

Chez Yzico, nous accompagnons nos artisans au travers d’une solution sur-mesure pour aider nos clients entrepreneurs à mieux vendre leurs prestations.

« Nous déterminons ensemble des objectifs pour l’année et vous suivez chantier par chantier votre rentabilité en comparant le devis par rapport au réalisé, le réalisé par rapport à la facturation. »

À partir de l’analyse de l’activité de l’entreprise et des bénéfices envisagés, notre équipe établit le coût de revient et le prix de vente de l’heure, le résultat analytique, ainsi que les mesures correctives à apporter.

Une bonne analyse repose sur la capacité de l’entreprise à relever les heures de main d’œuvre et les matériaux utilisés pour un chantier. Ainsi, nous informons les dirigeants sur leur chiffre d’affaires minimum à réaliser (seuil de rentabilité) et nous les aidons à mieux maîtriser leur marge. Cela passe parfois par une réorganisation de certaines tâches administratives au sein de l’entreprise.

« Mettez vos ressources là où elles rapportent le plus. Dans certains cas, par exemple, il vaut mieux déléguer la comptabilité et l’analyse à nos équipes et recruter une secrétaire commerciale plutôt qu’une secrétaire comptable. La perle rare, celle qui fera la facturation, vous aidera pour les devis, relancera les clients à l’aide des outils mis à disposition par votre interlocuteur Yzico, celle qui assurera la relation avec les fournisseurs, pourquoi pas l’approvisionnement des chantiers, et bien sûr, le suivi administratif des chantiers… »

Alexandre FRIEDRICH

Nous utilisons les cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Politiques de confidentialité